00-biographie
01-sommaire

Camarade agresseur

-----

L'invasion de la Tchécoslovaquie en août 1968

Un peu d'histoire !


Dans la nuit du 20 au 21 août 1968, les troupes de cinq pays du Pacte de Varsovie investissent la Tchécoslovaquie suite à la mise œuvre d’un ensemble de réformes de libéralisation politique engagé par Alexander Dubček, alors secrétaire général du Parti communiste tchécoslovaque. Craignant que les libéralisations engagées dans le pays, à partir d'avril 1968, y compris la cessation de la censure et de la surveillance politique par la police secrète, aillent à l'encontre de leurs intérêts, Léonid Brejnev et les dirigeants des autres pays du Pacte de Varsovie (Hongrie, Bulgarie, Pologne, RDA) décident d’intervenir militairement dans le pays. La première des préoccupations était que la défection de la Tchécoslovaquie du bloc soviétique affaiblirait les positions de l'Union soviétique dans une guerre possible avec l'OTAN.

Non seulement, cet affaiblissement conduirait à une perte de profondeur stratégique pour l'URSS, mais cela impliquerait qu'elle ne pourrait plus disposer de la puissance industrielle de ce pays pour soutenir son effort de guerre. Les dirigeants tchécoslovaques n'avaient aucune intention de quitter le Pacte, mais Moscou pensait ne pas pouvoir être certain des intentions réelles de Prague, et lança ainsi l'opération Danube (nom de code de l'invasion).

Il est difficile d’évaluer combien de soldats participèrent à cette opération. Les évaluations des observateurs étrangers, à partir du deuxième jour de l’invasion (22 août 1968), font état environ de 230.000 soldats et 3.500 chars. De ce total, 20.000 soldats ont été positionnés à l’intérieur de Prague et environ 500 chars constituèrent autour de la capitale un cordon infranchissable, parfaitement hermétique. On considère qu’une centaine de Tchèques et de Slovaques ont été tués et 500 ont été blessés au cours de l’invasion.


Source principale : la publication "Soudruh agresor" de Jindřich Marco - Mladá fronta 1990.


Traduction française : Joël Durand - juin 2018

Réalisation : Joël Durand - juin 2018