05-det_air
06-ees_02054
08-ees_04054
09-ees_06054
10-ees_07054

L'Escadron Electronique Sol 03.054 de Goslar


Le site de Schalke, utilisé par l'armée de l'air dès 1960 pour des campagnes mobiles d'interception, fut retenu en 1962 pour accueillir dans la ville historique de Goslar, en Basse-Saxe, le Détachement n°3.

En 1962, un officier prit le commandement de cette unité de 11 hommes qui constituait, avec la 11ème CT, la station mixte du Schalke. Ils travaillaient en fixe à partir de moyens mobiles et le casernement se situait dans la banlieue ouest de la ville. Le 1er janvier 1967, le tableau d'effectif comptait 51 personnes dont un officier pour passer à 130 personnes en 1986 avec l'arrivée de l'escadrille 00.053 et son hélicoptère PUMA ELINT.

En 1988, la garnison française comprenait 8 officiers, 78 sous-officiers, 42 militaires du rang et 8 personnels civils. Le 1er janvier 1991, l'unité fut administrativement rattachée à la BA 124 de Strasbourg. Situé à 15 kilomètres de sa zone vie, le site opérationnel, entièrement français, était doté d'une tour de 56 mètres qui dominait la région du haut des 762 mètres du Schalke.

L'arrêt définitif des écoutes ayant eu lieu le 30 avril 1993, le général Norlain prononça, le 27 juillet 1993, la dissolution officielle de l'EES 03.054 mettant fin ainsi à trente années d'écoute ininterrompue. La tour a été démantelée d'octobre 2002 à août 2003, puis dynamitée.


Source : Rubrique historique de Guerrelec n°9 (2006)

Tour - détail

Dynamitage

- août 2003 -

Fin d'une époque

EES 03.054

- casernements -

EES 03.054

- commandement -

EES 03.054

- entrée du site -

Tour sur le

Schalke

Introduction    EES 02.054    EES 03.054    EES 04.054    EES 06.054    EES 07.054

Hoher Bogen - Vigie de la Guerre froide